Qu’est-ce que le management de transition ?

Qu’est-ce que le management de transition ?

13 septembre 2018 0 Par Tamby

Le management de transition est apparu aux Pays-Bas et au Royaume-Uni dans les années 1970. Cette prestation de service portait le nom de « Interim Management ». Cela consistait à avoir recours à une entité extérieure, l’agent de transition. Ce dernier est tenu de résoudre un problème dans la structure de l’entreprise ou de remplir une fonction vacante. Ce cadre dirigeant est chargé d’accomplir une mission pendant une durée déterminée. Il doit avoir un profil de qualité, à la fois fonctionnel et opérationnel.

Au fil du temps, le concept de management de transition s’est plus globalisé. Il peut servir à différentes missions : accroître une production, lancer un nouveau projet, transformer une organisation, améliorer un projet en cours, suppléer à un poste et résoudre un problème. Il s’oriente vers toutes les fonctions dans une entreprise : de la classe dirigeante au poste moins conséquent.

Les avantages du management de transition

Le management de transition est créateur de valeur, via l’échange entre l’entreprise (client) et l’entité extérieure (l’agent de transition). Pour le premier, cela lui permet d’évoluer dans un secteur en perpétuel changement. Le second, quant à lui, aura l’opportunité de mettre à l’épreuve ses compétences professionnelles.

Pour les entreprises clientes, le management de transition leur procure une assurance sur l’efficacité et la rentabilité d’un projet temporaire. De ce fait, les responsabilités et les décisions relatives à la mission seront prises au compte de l’agent de transition. Ce type de procédé apporte une nouvelle vision, bénéfique pour la société. D’autant plus que les coûts occasionnés seront perçus en fonction des résultats obtenus.

Pour l’agent de transition, c’est le moyen de continuer à exercer temporairement un travail professionnel. Afin qu’il pourra enrichir son parcours professionnel en exerçant diverses fonctions dans différents projets. À travers la mission, le concerné pourra transférer son savoir et son expertise. Le sentiment de réussite d’un projet abouti est également un point positif pour son avenir.

Les étapes du management de transition

Les entreprises s’offrent ce genre de service pour pallier des crises professionnelles : positives ou négatives. Le contrat pour un management de transition est d’une durée déterminée, mais en général, ce n’est pas un recrutement. L’entreprise fait juste appel au savoir-faire et à l’expérience d’une ressource externe. L’agent de transition s’imprègne, dans les plus brefs délais, des ressources à sa disposition et de la tâche qu’il doit effectuer. De plus, il établit un plan d’action en commençant par discerner les enjeux. Un directeur de mission encadre et collabore avec le nouveau venu pour le bon déroulement du projet. L’expert en management de transition évaluera la progression du travail. Il s’assurera ensuite que la mission soit une réussite à la fin du temps imparti. Pour finir, il doit également transférer à son successeur les connaissances nécessaires à la continuité du projet.